Simuler les fonds de roulement

Les fonds de roulement présents dans l’entreprise jouent un rôle dans l’évaluation d’une demande de crédit ou de financement.

que sont les fonds de roulement nets ?

Les fonds de roulement nets sont la différence entre les actifs circulants (stocks, débiteurs, liquidités) et les passifs circulants (dettes créanciers et autres dettes à court terme).

Lorsque les fonds de roulement nets indiquent une valeur positive, cela signifie que les fonds propres et les fonds de tiers à long terme qui ont été attirés ont été supérieurs aux investissements dans les actifs immobilisés. Ce rapport donne une indication sur la stabilité du financement de l’entreprise. Si le rapport est inverse, il témoigne cette fois d’une situation instable.

comment calcule-t-on les fonds de roulement ?

Les fonds de roulement nets sont calculés sur la base de la formule suivante :

Fonds de roulement nets = actifs circulants – fonds de tiers à court terme - ou -
Fonds de roulement nets = (fonds propres + provisions + fonds de tiers à long terme) – actifs immobilisés

simulation fonds de roulement nets

Lorsque vous achetez, vous recevez du fournisseur un délai de paiement de 30, 60, … jours. En cas de paiement comptant, vous bénéficiez parfois d’un escompte.

Lorsque vous vendez, vous accordez à votre client un délai de paiement.

Le délai de paiement moyen que vous recevez de vos fournisseurs ou que vous accordez à vos clients peut être calculé sur la base des données de votre bilan ou d’une classification des factures entrantes ou sortantes ouvertes d’après leur date d’exigibilité (« aging list »).

Les biens acquis restent en stock jusqu’à ce qu’ils soient livrés à et payés par le client. Dans un environnement de production, vous avez besoin d’un stock dematériaux non finis afin de pouvoir produire. Tant les stocks de matériaux non finis que de matériaux finis doivent être financés à court terme.

Le simulateur de fonds propres nets vous permet de calculer ces besoins de financement à court terme sur la base

  • des moyens à recevoir : créances sur clients liées aux produits de vente et
  • des moyens à financer : fournisseurs (sur la base des coûts liés à la vente) et stocks (sur la base des coûts d’acquisition).

Le simulateur est utile tant pour les entreprises ou les entrepreneurs opérant en tant que commerçants ou distributeurs (marges brutes moindres, cycle de vente court), ou en tant que producteurs (marge brute plus large, cycle de vente à moyen terme dépendant du type de biens).

Tags: