Rôle et éthique du conseiller

Un conseiller, tel qu'un comptable, un expert-comptable, un fiscaliste, un conseiller fiscal ou un réviseur d'entreprises peut, grâce à ses connaissances et son expérience, assister l'entreprise dans l'élaboration de solutions de financement et la préparation d'un dossier de crédit, et ce, à tous les stades du processus d'octroi du crédit. 

Ces conseillers sont liés par les règles déontologiques de l'IFAC (l'organisation mondiale de la profession comptable). Ces règles mettent l'accent sur l'intégrité et l'objectivité et leur interdisent d'être délibérément associés à des rapports, déclarations ou autres informations impliquant une position essentiellement erronée, trompeuse ou irréfléchie.

Ils sont également liés par des règles d'indépendance strictes. En cas d'infraction à ces règles, ils sont sanctionnés par des mesures disciplinaires allant de l'avertissement à la radiation définitive. Ils ne peuvent exercer d'activités en tant qu'intermédiaire de crédit ou organisme de financement, ni prester d'activités commerciales qui pourraient mettre en péril leur indépendance ou les placer dans une situation de conflit d'intérêts. En vue de préserver leur objectivité, il leur est aussi interdit de percevoir des commissions dans le cadre de leurs missions.

Tags: