Nieuws

  • 24 Avril 2015

    L’année 2014 et la 6ème réforme de l’Etat ont été synonymes de la régionalisation du Fonds de Participation. C’est la SRIB, par le biais de sa filiale Brupart, qui a été chargée par le Gouvernement bruxellois de réaliser les missions d’octroi de prêts professionnels et d’accompagnement exercées autrefois par le Fonds de Participation fédéral. Cette régionalisation a permis de réviser, de simplifier et d’adapter les différentes mesures de prêts et d’accompagnement. Coup d’œil sur cette nouvelle formule. 

  • 1 Avril 2015

    Fin 2014, l’encours des crédits aux entreprises a atteint un peu plus de 128 milliards d’euros. Par rapport à fin 2013, cela représente une augmentation de 1%. Cette croissance limitée peut être imputée à la demande de crédit hésitante. Après ce qui a paru être une possible reprise, au cours des trois premiers trimestres, le nombre des demandes de crédit a, à nouveau, fortement baissé durant le quatrième trimestre de 2014, ce qui explique l’évolution annuelle négative. Ceci, en dépit des taux d’intérêt très faibles, rendant les emprunts moins chers qu’ils ne l’ont jamais été. La production de crédit, en revanche, a connu une évolution positive en 2014, grâce à la baisse du degré de refus.

  • 19 Mars 2015

    Les banquiers européens sont moins optimistes que les années précédentes concernant les perspectives de relance économique en Europe. Néanmoins, ils s’attendent à une amélioration des résultats financiers de leur institution en 2015, même si ceux-ci resteront bas de par les faibles taux d’intérêt. Un autre point à mettre en exergue est le fait que les banquiers prévoient un assouplissement des politiques de prêt pour la plupart des secteurs.

  • 11 Décembre 2014

    Febelfin a fait parvenir un article d’opinion aux journaux L'Echo et De Tijd pour rebondir sur l'article « Crowdfunding zet steile opmars in België in » (« Solide progression du financement participatif en Belgique ») publié dans De Tijd le 28 novembre 2014. 

  • 9 Décembre 2014

    Au cours du troisième trimestre de 2014, le nombre de crédits accordés aux entreprises par les banques belges enregistre un nouvelle hausse par rapport au trimestre correspondant de 2013. Pour la deuxième année consécutive, le degré de refus a baissé pour atteindre son niveau le plus bas depuis 3 ans. 

  • 21 Novembre 2014

    Les entrepreneurs belges estiment, tout comme leurs collègues de la zone euro, que les banques sont disposées dans une mesure suffisante à octroyer des crédits. Ils ne considèrent donc pas que l’accès au crédit engendre un problème grave. En outre, les prêts accordés en Belgique sont aussi plus nombreux que dans le reste de la zone euro.

  • 7 Novembre 2014
    Opleiding Febelfin Academy

    Lorsqu’un entrepreneur soumet une demande de crédit à la banque - avec ou sans l'aide de son expert-comptable ou de son comptable - les deux parties ont quelquefois un point de vue différent sur le dossier de crédit. Afin de faciliter la communication et de fournir une vue d'ensemble des différentes formes de financement, Febelfin Academy propose la formation “ Le financement alternatif, tour d’horizon ”. Une initiative à ne pas manquer !

  • 18 Septembre 2014

    Les résultats du Baromètre trimestriel des crédits de Febelfin indiquent que le degré de refus a atteint au cours du deuxième trimestre 2014 son niveau le plus faible depuis la mise en place de ce Baromètre en 2008. L’évolution positive de l’encours reflète elle aussi cette tendance. L’encours a en effet une nouvelle fois dépassé 128 milliards d’euros durant le deuxième trimestre de 2014.

  • 14 Août 2014

    En un an, le secteur bancaire belge a octroyé plus de 3 milliards d’euros en nouveaux crédits à long terme aux PME flamandes, dans le cadre du Plan bancaire du Ministre-président flamand sortant Kris Peeters. (Photo : Het Laatste Nieuws)

  • 26 Juin 2014

    Les chiffres du Baromètre des crédits de Febelfin, une enquête trimestrielle menée auprès des membres qui accordent des crédits aux entreprises, indiquent pour le deuxième trimestre consécutif une augmentation prudente de la demande de crédit. L'augmentation de la production de crédit est signe que les banques belges entendent continuer de jouer pleinement leur rôle et s’efforcent dès lors de répondre adéquatement à la hausse de la demande.

Pages