Investisseurs privés

Les entreprises non cotées en bourse peuvent attirer des capitaux propres en faisant appel à des fonds ou investisseurs en capital-risque.

Les investisseurs en capital-risque peuvent aussi bien être des particuliers (business angels, famille, amis, etc.) que des fonds de capital-risque ou des institutions publiques.

Avant de prendre une décision d'investissement, le capital-risqueur procède généralement à une analyse approfondie, qui requiert aussi de nombreux efforts de la part de l'entreprise.

La contrepartie de l'apport de l'investisseur en capital-risque consiste généralement en une participation en actions dans l'entreprise, en une représentation au sein du Conseil d'Administration ou du Comité de Direction de l'entreprise, en exigences en matière de gouvernance de l'entreprise, en communication d'informations ou rendement, etc.

Capital à risque en Belgique

Les entreprises belges ne parviennent pas toujours à avoir accès de manière assez souple au marché du capital à risque. L’offre de capital à risque est certes suffisante en termes de volumes, mais elle est aussi très fragmentée.

Dans le cadre des levées de capitaux les plus importantes, en tout cas, l’offre de capital à risque en Belgique est souvent insuffisante. Un accroissement d’échelle et une attention plus soutenue sont indispensables pour permettre au marché de s’épanouir davantage. C’est ce qui ressort d’une enquête réalisée par Febelfin sur la problématique de l’accès des entreprises au capital à risque.

Clicquez ici pour l'enquête.

Pour de plus amples informations ? 

Vous trouverez de plus amples informations sur les investisseurs en capital-risque pour les jeunes sociétés et les entreprises en croissance auprès :

  • de la Belgian Venture Capital & Private Equity Association (BVA)
  • du Business Angels Netwerk (BAN) Vlaanderen
  • de la Agentschap Ondernemen (agence flamande de l'entreprise), qui  dresse régulièrement la liste des investisseurs en capital-risque actifs en Flandre. La brochure "Capital-risque" présente un aperçu des différentes sociétés de capital-risque actives en Flandre sur le marché des PME (autrement dit qui veulent également prendre des parts de moins de 5 millions d'euros) et veulent intervenir principalement comme actionnaire minoritaire.
    • FINMIX, un projet de l’agence flamande de l’entreprise (Agentschap Ondernemen), offre à l’entrepreneur qui est à la recherche de capital à risque, la possibilité de présenter son projet à un panel d’experts en financement. Pour couvrir le coût financier de son projet, l’apport de différents opérateurs financiers est en effet essentiel
  • de l'Agence bruxelloise pour l'Entreprise (ABE-BAO) qui dispense également des informations sur les investisseurs publics et privés en capital-risque
  • de l'Union Wallonne des Entreprises (UWE) qui fournit des informations sur les investisseurs en capital-risque en Wallonie.
  • de la European Private Equity & Venture Capital Association (EVCA).
Tags: